L’Union européenne mise sur la valorisation énergétique des déchets

Share page with AddThis Frost and Sullivan, cabinet spécialiste des marchés financiers, s’attend à un développement important du secteur de la valorisation énergétique des déchets dans l’ensemble des pays de l’Union européenne d’ici à 2020.

 

Valorisation énergétique
© VES Sheffield 

Dans sa dernière note de conjoncture, le cabinet Frost and Sullivan souligne que l’Union européenne s’engage à soutenir le développement de la valorisation énergétique des déchets. C’est l’une des solutions qui pourraient permettre d’atteindre l’objectif de 20% d’énergies renouvelables dans le mix énergétiquedes Etats membres d’ici à 2020*.
 
Pour l’analyste Akshaya Gomatam Ramachandran, du département « recherche en énergie et environnement**», « les usines de valorisation énergétiques des déchets*** sont un facteur clé pour un recyclage de qualité. Elles ouvrent la voie à la mise en œuvre de l’économie circulaire, autant d’occasions de créer des emplois. »
 
Le rapport détaille les 5 facteurs favorables au développement de la valorisation énergétique des déchets dans l’Union européenne :
            1) La demande croissante en énergies renouvelables pour les pays désirant diminuer leur dépendance au charbon et à l’énergie nucléaire ;
            2) L’implantation d’usines de valorisation énergétique des déchets comme source de production électrique locale, réduisant l’impact environnemental et les émissions de CO2.
            3) Les pays scandinaves développent un modèle énergétique désormais basé sur les sources d’énergie renouvelable. Aussi, le nombre d’usines de valorisation énergétique des déchets devrait augmenter sensiblement jusqu’en 2020.
            4) La rénovation attendue des usines de valorisation énergétique des déchets les plus âgées devrait doper ce segment de marché.
            5) La Pologne s’affirme comme étant l’un des marchés les plus prometteurs dans le domaine des technologies associées à la valorisation des déchets en énergie thermique. 5 projets de ce type sont à l’étude, pour une capacité de traitement d’un million de tonnes par an de déchets.
 
* 20% de sources d’énergie renouvelable dans le mix énergétique des États membres d’ici à 2020. Source europarl.
** Frost & Sullivan Energy & Environment Research
*** Waste to energy plants