Efficacité énergétique : l’Europe bonne élève

Share page with AddThis La consommation énergétique des 28 pays membres de l’Union européenne a fortement diminué entre 2000 et 2014, selon le rapport rendu public ces derniers jours par le Centre commun de recherche (laboratoire de recherche technique et scientifique de la Commission européenne).

L’objectif européen était déjà ambitieux : diminuer de 20 % la consommation d’énergie d’ici à 2020, afin d’agir efficacement contre le dérèglement climatique. Le pari est aujourd’hui tenu : entre 2000 et 2014, 72 millions de tep (tonnes équivalent pétrole) ont été économisées en moyenne dans les 28 pays de l’Union européenne. En 2000, la consommation finale était de 1 133 Mtep, contre 1 061 Mtep en 2014, soit une baisse d’un peu plus de 20 %. 9,5 % de baisse dans le secteur du logement ; 17,6 % dans le secteur industriel.
 
 
Le rapport du Joint Research Center – consultable par tous sur Internet (Energy consumption and Energy efficiency trends in the Eu-28, 2000-2014) – démontre que les économies énergétiques ne résultent pas seulement du ralentissement de l’activité économique constatée dans l’Union européenne durant ces années, mais bien de l’application des directives européennes, surtout en matière d’efficacité énergétique. En revanche, le secteur des services, en plein boom, n’étant pas concerné par ces directives, a vu sa consommation énergétique augmenter de quelque 16,5 % durant la période étudiée.

Parlement européen Photothèque Veolia Majani D'Inguimbert