Energie renouvelable : au Pays-Bas, les trains roulent à l’énergie éolienne

Share page with AddThis Depuis le 1er janvier, aux Pays-Bas, toute la production électrique nécessaire à la mobilité ferroviaire nationale provient de l’énergie éolienne. Une première mondiale.

Voici deux ans, la compagnie nationale des chemins de fer néerlandaise « NS » lançait un appel d’offres pour s’approvisionner en énergie électrique 100 % d’origine renouvelable dès 2018.  Le marché a été remporté par Eneco, l’énergéticien national, et le pari relevé depuis le 1er janvier 2017, soit un an avant l’échéance.
 

NL
© Peter de Jong / AP / SIPA

« Nous avons en fait atteint notre objectif un an plus tôt grâce à l’implantation rapide de nouvelles fermes éoliennes à travers tout le pays et au large de nos côtes. » souligne Ton Boon, le porte-parole de la compagnie ferroviaire, sur le site Cleantechnica.com.
 
Lorsque la demande dépasse l’offre — une journée de transport ferroviaire consomme 1,2 milliard de KWh —, l’énergéticien a recours à la production éolienne de ses pays voisins, la Belgique et la Finlande.
 
La performance est exemplaire, c’est une première mondiale à l’échelle d’un pays. La compagnie transporte 600 000 voyageurs quotidiennement, à bord de 5 500 trains.. Une heure de production issue d’une éolienne fournit assez d’électricité pour parcourir 193 kilomètres. Au total, la consommation énergétique ferroviaire des Pays-Bas devrait être réduite de 35 % d’ici 2020.