Mitch Landrieu

La Nouvelle-Orléans, pionnière de la résilience

« Au cours de l’année écoulée, nous avons fait d’énormes progrès, en réalisant ou en déployant plus de 75 % des mesures  inscrites dans la stratégie Resilient New Orleans. »

C’est en ces termes que le maire de La Nouvelle-Orléans, Mitch Landrieu, a accueilli en septembre dernier ses partenaires Veolia, Swiss Re et la Fondation Rockefeller (réseau 100 Resilient Cities). 

Pour marquer le premier anniversaire de Resilient New Orleans, la stratégie globale de résilience de la ville, une conférence intitulée The Resilient New Orleans – One year progress update a permis à Veolia et Swiss Re de présenter leur projet conjoint, qui s’inscrit dans le premier partenariat public-privé mondial sur la résilience.
 

Principaux objectifs : optimiser les coûts de prévention et réduire les pertes post-événement, ainsi que le temps de récupération après un choc. Pendant quatre mois, 30 experts de Veolia et de Swiss Re, en collaboration avec les équipes de la ville, ont analysé 200 installations d’eau potable, d’assainissement et d’évacuation des eaux pluviales. Pour finalement déterminer leur vulnérabilité et recommander les mesures adéquates en matière de résistance à des événements extrêmes.

« D’ici à 2018, année du 300e anniversaire de La Nouvelle-Orléans, nous serons devenus l’une des villes les plus résilientes du monde », a conclu Mitch Landrieu.

Retrouvez l'intégralité des contenus du dossier du mois

Pour aller plus loin