Taxe carbone : Singapour pionnière en Asie du Sud-Est

Share page with AddThis Le gouvernement de Singapour vient d’annoncer sa volonté de mettre en place un système obligatoire de tarification du carbone, applicable dès 2019.
Singapour
© Photothèque Veolia / Alexandre Dupeyron

Cette mesure a été annoncée le 20 février par le ministre des finances Heng Swee Keat lors de sa présentation du budget. Face notamment au risque d'élévation du niveau de la mer, elle est présentée comme « la plus économiquement efficace et équitable » pour répondre aux objectifs de l’accord de Paris, signé en avril 2016.

D’ici à 2030, Singapour s’engage à réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 36 % par rapport à 2005.  

Cette taxe, une première en Asie du Sud-Est, sera applicable aux industries émettant plus de 25 000 tonnes d’équivalent dioxyde de carbone (CO2e*) par an.  30 à 40 entreprises devraient être concernées.

 
--

* L'équivalent dioxyde de carbone (CO2e) est une mesure métrique utilisée pour comparer les émissions de divers gaz à effet de serre sur la base de leur potentiel de réchauffement global (PRG).

Source Eurostat