Return to my selection
24 avril 2019

400 milliards d'euros seront nécessaires d'ici à 2040 pour une Europe zéro carbone

L'électrification du chauffage et des transports au sein de l'Union européenne lors des prochaines décennies, couplée à la nécessaire décarbonation de l’économie, entraîneront une explosion de la demande en énergies renouvelables. Pour relever ce défi, les entreprises et les institutions européennes devront se mobiliser.

À l'horizon 2050, les besoins en électricité de l'Union devraient augmenter de 85 % en raison de « l’électrification presque complète des véhicules personnels et des transports commerciaux légers », estiment les auteurs d'un récent rapport de l'Institut de recherche sur l'énergie « Aurora Energy Research », basé à Oxford (Grande-Bretagne). L'électrification du chauffage engendrera quant à elle des demandes en électricité encore plus importantes.
 
Publiés le 19 mars 2018 à l'occasion de son Forum de printemps, les derniers travaux de l'AER prévoient 400 GW d’augmentation de puissance au cours des deux prochaines décennies, alors même que la décarbonation du système énergétique de l'UE s'accélère.
 
Toujours selon ce rapport,  la production totale d'électricité en Europe sera assurée à 60 % par les énergies renouvelables d'ici à 2040. Ce qui représente, selon l'AER, des investissements estimés à 400 milliards d'euros, provenant majoritairement de contrats d'achat d'électricité de gré-à-gré*, très répandus aux États-Unis.
 
Si la transformation du marché est aujourd'hui enclenchée, l'AER rappelle toutefois que la décarbonation totale du système électrique reposera sur « des technologies encore à inventer afin de s’adapter à la future flexibilité des réseaux électriques intelligents ». Elle nécessitera également « des réformes significatives de la réglementation » à l'échelle européenne, afin d’assurer le déploiement des énergies renouvelables et d'autres technologies (notamment le stockage d'énergie nouvelle génération, dont l'hydrogène, l'ammoniac ou la technologie thermique) sans recours aux subventions publiques.
 
* les Power Purchase Agreements (PPA), sont des contrats d'achat d'énergie à long terme signés directement entre un producteur d'énergie renouvelable et un consommateur.

© ALLILI MOURAD_SIPA