Return to my selection
15 mai 2017

Le développement urbain aux États-Unis face au dérèglement climatique

Selon une étude publiée dans la revue Nature Climate Change, les villes américaines deviendront de plus en plus vulnérables aux catastrophes climatiques si rien n’est fait pour mieux organiser le développement urbain.

Dvt urbain USA
© AP / SIPA

L’auteur de l’étude, le démographe à la City University de New York Bryan Jones, démontre que lors d’un événement météorologique extrême, ce sont moins les effets du dérèglement climatique qui sont responsables des tragédies humaines que la façon dont est conçue l’urbanisation.
 
 Bryan Jones a étudié un large territoire, le Midwest et le sud-ouest des États-Unis,  devenu un corridor à ouragans. Il propose une simulation prospective* croisant deux paramètres : la fréquence des événements météorologiques extrêmes et une carte de l’étalement urbain attendu sur un siècle.
 
Le résultat démontre que les villes fabriquent leur propre vulnérabilité : organiser efficacement l’extension urbaine est donc une impérieuse nécessité.
 
 
* De 2010 à 2100