Return to my selection
4 juillet 2018

Un Hub d’énergies alternatives dans le port d’Anvers

A l’issue d’une étude conjointe réalisée avec Fluxys - spécialiste des grandes infrastructures gazières -, les autorités portuaires de la ville flamande proposent un plan prévoyant, d’ici à 2050, la collecte, le recyclage et le stockage du CO2, ainsi que le développement du recours à des énergies à faibles émissions de carbone.

Pour les autorités du Port d’Anvers, cette étude vise à inciter les industriels opérant sur la plate-forme à réduire leur impact climatique en captant leurs propres émissions de carbone. Le CO2 ainsi récupéré sera transporté par pipeline ou par bateau, puis réutilisé ou stocké.
 
Les autorités portuaires prévoient également de diversifier leurs sources d’énergie :
- privilégier le GNL (Gaz naturel liquéfié) pour sa propre flotte ;
- développer à plus long terme l’usage du méthanol et de l’hydrogène ;
- poursuivre le développement de l’éolien, à travers l’installation de nouvelles turbines sur le site à horizon 2022.

©  Witt - SIPA