Return to my selection
15 juin 2017

Inondations au Québec : il est urgent d’identifier les zones à risque

Suite aux inondations sans précédent qui ont touché le Québec au printemps 2017, le gouvernement canadien envisage de prendre des mesures d’aménagement du territoire : cartographier les zones à risque et créer une commission scientifique et technique.

Floodings in Canada (2017)

© MK-NEWSCOM-SIPA 

Selon David Heurtel, ministre du développement durable, de l’environnement et de la lutte contre les changements climatiques du Québec, 4 000 maisons ont été inondées lors des des crues survenues il y a quelques semaines dans la province.
 
Philippe Couillard,  premier ministre, recommande de cartographier à nouveau l’ensemble des zones inondables du Québec. Ce document  serait disponible pour la population et les élus locaux : « On veut tous habiter près de l’eau si possible, c’est un rêve que beaucoup de Québécois et de Québécoises ont, mais il faut obtenir l’information spécifique sur le risque d’inondation » déclare-t-il à l’Assemblée nationale.
 
De plus, le premier ministre souhaite créer une commission scientifique et technique indépendante. Sa mission serait de mener une réflexion sur les enjeux de zonage et d’urbanisme dans les régions inondables.
 
Le Canada est aujourd’hui le seul pays du G7 sans programme national d’assurance contre les inondations, alors qu’ un peu plus de 2 millions de dollars d’aide aux sinistrés ont été distribués.