Return to my selection
22 novembre 2017

Nestlé distingué pour ses initiatives en faveur du climat

Chaque année, le CDP*, organisation internationale à but non lucratif, étudie l’impact des principales entreprises mondiales sur le dérèglement climatique. Il mesure aussi les efforts qu’elles déploient pour trouver des solutions. Nestlé est distingué comme le « Global leader » de l’année 2017.

Classé dans la top list 2017 du CDP*, la « A list », Nestlé gagne encore une place parmi les 160 entreprises mondiales du classement.
 
L’organisme indépendant salue les progrès réalisés depuis 10 ans par le premier groupe alimentaire mondial en matière de lutte contre le changement climatique, de préservation de la ressource en eau et de protection des forêts. Nestlé a en effet réduit ses émissions directes de gaz à effet de serre (GES) de 39 %** alors que ses activités industrielles ont augmenté de 46 %. L’atteinte de ses objectifs à 2020 est en bonne voie : le groupe devrait diminuer ses émissions directes de carbone associées à ses processus de production de 35% par rapport à 1990.
 
Le groupe explique ces résultats encourageants par l’efficacité renforcée des process mais aussi par la part croissante des énergies renouvelables -à hauteur de 17% aujourd’hui -, dans la consommation énergétique des usines.
 
Les efforts s’étendent aussi aux circuits de distribution, avec une réduction de 2,6 % des émissions carbone de 2015 à 2016.
 
Désormais, ce sont 6 600 millions de tonnes d’équivalent carbone qui ne sont plus relâchées dans l’atmosphère, soit les émissions de 1 400 voitures environ.
 
 
* Le CDP (anciennement Carbon Disclosure Project) opère pour le compte de 827 investisseurs et demande aux plus grandes entreprises dans le monde des informations sur leurs pratiques en matière de gestion des risques liés au dérèglement climatique.
 
** Pour chaque tonne, mesurée par ligne de produits.

Pour en savoir plus :
La performance climatique doit être plus ambitieuse
http://www.letstalkaboutclimate.veolia.com/fr/la-performance-climatique-doit-etre-plus-ambitieuse

© Laurent Gillieron - AP-SIPA