Return to my selection
27 mars 2018

L’Union européenne veut favoriser l’accès du plus grand nombre à une eau potable de qualité

La Commission européenne souhaite également fournir aux citoyens des informations plus complètes concernant la qualité de l’eau, simplifier la lecture des factures liées à sa consommation et lutter contre les pertes.

La mise à jour de la directive-cadre sur l’eau* qui assure déjà au citoyen européen l’accès à une eau potable de grande qualité vise à pérenniser ce service essentiel**.
 
A travers de nouvelles dispositions législatives, l’Union européenne va demander aux États membres  d’‘équiper les administrations, les lieux et bâtiments publics de points d’accès à l’eau potable, et de déployer des campagnes d’information sur la qualité de l’eau consommée. La Commission cherche ainsi à favoriser la consommation d’eau du robinet plutôt que d’eau en bouteilles, pour à la fois réduire la pollution plastique et générer des économies pour les ménages européens. La Commission estime ainsi que plus de 600 millions d’euros pourraient être économisés chaque année.
 
Une autre modification législative incitera au développement de la transparence dans le domaine de la gestion de l’eau. Le citoyen européen devra pouvoir accéder en ligne aux informations relatives à la qualité et à la fourniture d’eau potable dans son lieu de résidence et devra bénéficier d’une lecture plus aisée de sa facturation.
 
 
 
* La directive-cadre sur l’eau est en application depuis le 22 octobre 2000. Les États membres sont chargés ensuite de la transcrire dans leur droit national.
**L’accès à l’eau potable de qualité figure dans le 20ème  principe clé du socle européen des droits sociaux approuvé par les chefs d’État ou de gouvernement le 17 novembre 2017 à Götebord (Suède)

 

© Le Squar/F.Benausse/A.Desvaux/W.Crozes - Photothèque Veolia