Return to my selection
10 octobre 2018

Un nouvel outil d’aide à la décision pour une agriculture de précision

Avec le projet d’innovation agricole « FATIMA », fondé sur les images satellite, les agriculteurs peuvent utiliser l’eau et les engrais indispensables aux plantes de manière plus responsable, et surveiller leurs champs à distance. Un programme financé par l’Union européenne.

L’application FATIMA, développée par l’entreprise espagnole AgriSat Iberia, fournit aux agriculteurs des images satellite détaillées et actualisées sur l’état de leurs cultures.
 
Ces images révèlent les modifications et les besoins des terres agricoles, un service d’autant plus utile que les superficies cultivées sont grandes. Les agriculteurs peuvent ainsi comparer l’évolution de leurs cultures à différentes périodes de l’année et agir en conséquence.
 
L’objectif principal est d’optimiser l’utilisation de l’eau et des engrais. « Ces images en haute définition permettront aux agriculteurs d’affiner leurs besoins en eau pour l’irrigation et donc d’économiser la ressource Elles les aideront aussi à mieux évaluer leurs besoins en engrais de façon à éviter leur surdosage », précise le professeur Alfonso Calera, coordinateur de ce projet européen.
 
9 expérimentations pilotes ont été mises en place au cœur de systèmes de  cultures intensives, en Espagne, Italie, Grèce, République tchèque, Autriche, Turquie et France.
 
« Ce projet n’est qu’une première étape, précise le professeur Caldera. L’objectif est d’encourager les agriculteurs   à adopter à plus long terme une agriculture de conservation (pratiques culturales favorables au maintien de la qualité des sols) et à évoluer ainsi vers une agriculture durable. »

© NASA - SIPA