Return to my selection
7 mars 2018

Le nord-est des États-Unis mise sur l’éolien offshore

Les États fédéraux de New York et du Massachusetts ont dévoilé en début d’année leurs ambitions dans le domaine de l’énergie éolienne en lançant plusieurs programmes de déploiement à grande échelle.

Le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo vise la production de 800 MW d’énergie éolienne offshore pour couvrir les besoins énergétiques de 400 000 foyers à New York. Deux vagues d’appels d’offres sont prévues : en 2018 puis en 2019.
 
Andrew Cuomo a demandé à la NYSERDA*, l’Agence fédérale chargée des questions énergétiques, d’investir 15 millions de dollars pour développer la formation professionnelle et promouvoir le savoir-faire liés à ces technologies émergentes. Il attend également de l’agence fédérale qu’elle  dégage les investissements nécessaires à la construction d’infrastructures portuaires et au développement d’activités de logistique et d’approvisionnement adaptées à ces fermes éoliennes installées au large des côtes.
 
Quelques heures auparavant, l’État du Massachusetts rendait publics les résultats d’un appel d’offres remporté par un groupement d’une dizaine d’industriels américains et danois, pour l’installation et la production de 800 MW d’énergie éolienne offshore le long de ses côtes.
 
Selon Energie de la mer, les spécialistes du secteur prévoient  que 2,2 GW de l’électricité produite aux États-Unis seront issus de l’éolien  offshore d’ici à 2026.
 
 
 
*New York State Energy Research & Development Authority 

 

© Erik Pendzich - Shutters - SIPA