Charles River, Boston

La conscience climatique de la communauté médicale

Fonctionnant 24/24 et dotés d’installations très consommatrices en énergie, les établissements de santé sont parmi les principaux émetteurs de gaz à effet de serre (GES). Grâce à une collaboration active avec le groupe de travail sur la santé de la GRC, les hôpitaux de Boston ont réussi à réduire de façon substantielle leur consommation d’énergie et leurs émissions de GES. De 2011 à 2015, ces dernières ont ainsi diminué de 29 %. La consommation d’électricité a quant à elle été réduite de 7 %, et celle de gaz naturel de 20 % supplémentaires. À cela s’ajoutent d’importants investissements du réseau de santé local Partners HealthCare et du Boston Medical Center (BMC) dans l’hydroélectricité et les énergies éolienne et solaire, qui permettront de réduire de 20 % les émissions de GES sur la période 2016-2020. Partners HealthCare escompte que l’intégralité de son système de soins devienne « net positif » en carbone pour toutes les énergies d’ici à 2025, tandis que le BMC ambitionne un bilan neutre en carbone dès 2018.

« Quand nous avons commencé à travailler sur cette question avec la ville, notre but était simplement de faire au mieux », explique Bob Biggio, vice-président du BMC Facility Services. « Puis il y a eu un effet boule de neige et nous avons eu l’ambition de devenir l’hôpital le plus écologique de Boston. Au-delà de la réduction des coûts, contribuer à un environnement plus sain en travaillant de manière plus écologique fait vraiment partie de notre ADN : nous sommes pour une approche holistique de la santé, qui inclut la mise en place d’un filet de sécurité pour les populations sans couverture santé. » à partir des enseignements tirés des récentes défaillances du système, notamment lors de la « super-tempête » Sandy, la communauté médicale entend également accroître la fiabilité de l’infrastructure de santé et de sécurité publique.

Selon Bob Biggio, le réseau énergétique décentralisé de Veolia contribue à la résilience du BMC en augmentant la diversité de l’offre. « Veolia a fait un excellent travail d’ajustement de son système énergétique à nos objectifs de résilience et de réduction des émissions carbone. Cela nous a permis d’éviter des investissements immobiliers coûteux dans de nouvelles installations d’énergie et donc d’investir davantage dans les soins aux patients et dans d’autres mesures d’efficacité énergétique. C’est une relation gagnant-gagnant que nous continuons à développer. » 

En savoir plus : 
> Les établissements de santé face aux défis environnementaux

Retrouvez l'intégralité des contenus du dossier du mois

Pour aller plus loin