Return to my selection
2 avril 2019

Des couverts biodégradables en plastique de noyau d'avocat : une innovation venue du Mexique

Pour fabriquer ses produits, BioFase démarche les producteurs d'huile ou de guacamole afin de récupérer leurs noyaux d'avocats, souvent destinés aux décharges.

La société mexicaine BioFase fabrique depuis peu des objets d'un genre nouveau qui s'inscrivent dans une démarche d'économie circulaire. Dans un pays qui représente près de 50 % de la production mondiale d'avocats, la jeune entreprise collecte les noyauxdélaissés par les producteursd'huile ou deguacamole, et les transforme en couverts et en pailles à usage unique. Jusqu’à présent le plus souvent brûlés dans des décharges, ces noyaux permettent à BioFase de fabriquer deux catégories d’objets : les compostables et les biodégradables. 

 

Afin d'être entièrement dégradés, les produits compostables doivent être jetés dans des bacs à compost. Les biodégradables, eux, se décomposent naturellement au terme de leur date limite de conservation, tels des fruits et légumes. S'ils sont conservés dans un endroit frais et sec, couverts et pailles peuvent ainsi servir pendant un an, avant de réintégrer sans nuisance le cycle naturel. 

 

© CHINE NOUVELLE/SIPA