David Renaud

David Renaud

Responsable d’un centre de tri Châteaubernard Charente - France

À son arrivée chez Veolia en 1996, David travaillait à la chaîne de tri. Au fil des années, il a occupé plusieurs postes au sein du Groupe, jusquà devenir responsable d’un centre de tri. Basé aujourd’hui au centre de Châteaubernard*, il s’occupe des déchets – notamment plastiques – provenant majoritairement des maisons de cognac de la région. Pour David et son équipe, les bennes de déchets mélangés et les palettes de bouteilles n’ont plus de secret ! Ensemble, ils s’emploient au quotidien à trier les différents types de plastiques en présence, un travail minutieux, clé d’une valorisation optimale.

Dans cette tâche rigoureuse, il peut compter sur ses quatre collaborateurs, dont certains sont ses compagnons de route depuis plus de vingt ans. Ce travail en équipe et la cohésion qui en résulte sont essentiels dans ce métier dont l’activité peut exposer à des troubles musculo-squelettiques.

C’est d’ailleurs un des chevaux de bataille de David : « Aider mes collègues à trouver des solutions pour améliorer leurs conditions de travail, cela fait aussi partie de mes fonctions. »

La démarche de David est soutenue et encouragée par la direction du site qui a fait de la santé et de la sécurité au travail une priorité. Persuadé qu’en prenant de la hauteur on sert l’exigence, David met au point en 2016 une table élévatrice. Elle apporte un double confort : faciliter considérablement le travail dans les tâches quotidiennes et améliorer l’efficacité des opérations de tri sur les palettes de bouteilles.

Fier de son invention, il explique que « la palette s’élève désormais seule, et chacun de ses niveaux se trouve ainsi à une hauteur optimale ». Au terme d’une phase d’expérimentation et de mise aux normes, le prototype est devenu une machine certifiée qui a rapidement « fait ses preuves », souligne David.

Cet esprit d’initiative, cet engagement dans sa mission, David les a acquis au fil de son parcours professionnel. Car il n’en est pas à son coup d’essai : il a déjà été récompensé en 2008 dans le cadre du concours « Déclic » de Veolia. L’invention pour laquelle il avait reçu le prix de l’innovation participative : un procédé permettant d’améliorer les performances d’une machine de tri optique, pour faciliter encore un peu plus le travail des opérateurs.

* Outre le plastique, le centre de Châteaubernard traite une multitude de déchets (carton, papier, bois, métaux, etc.).

Retrouvez l'intégralité des contenus du dossier du mois

Mot clé

#WeAreResourcers