Return to my selection
12 décembre 2017

Le dérèglement climatique, un frein à la croissance économique aux USA

Selon un rapport du Congrès américain, le coût économique annuel des impacts climatiques pourrait atteindre 35 milliards de dollars d’ici à 2050, puis 112 dès la fin du XXIème siècle.

Le rapport publié par le Government Accountability Office (GAO), le bureau des comptes publics du Congrès américain, recommande au gouvernement d’agir rapidement afin d’éviter une catastrophe économique.
 
Selon le GAO, les États-Unis ont dépensé entre 2006 et 2016 plus de 350 milliards de dollars en programmes d’aide aux victimes de catastrophes naturelles. Pour la seule année 2017, suite aux trois puissants ouragans et aux incendies sans précédent en Californie, les estimations des sinistres sur le territoire américain se montent à plus de 300 millions de dollars, soit près de 10 fois l’estimation moyenne de 35 milliards de dollars par an d’ici à 2050, mentionnée dans ce rapport.
 
Compte tenu de l’élévation du niveau des mers et de l’intensité accrue des tempêtes, le rapport estime entre 4 et 6 milliards de dollars le coût annuel des impacts climatiques le long du littoral, sur 20 ans, à partir de 2020.   Il chiffre également la perte de productivité industrielle à 150 milliards de dollars par an et celle des rendements agricoles à 53 milliards dans les deux dernières décennies du 21ème siècle (2080- 2099).
 
 
Cette étude exhaustive s’appuie sur une trentaine d’études et des interviews réalisées auprès de 26 scientifiques et économistes.

 
 
© Photothèque Veolia