Return to my selection
26 avril 2018

Le Nigeria appelle à investir massivement dans l’eau et l’assainissement

Pour tenir l’engagement du 6ème Objectif de développement durable*, le pays devra investir 8 milliards de dollars par an jusqu’en 2030.

Avec ses 200 millions d’habitants, le Nigeria est le pays le plus peuplé d’Afrique et la première économie du continent. Il souffre cependant d’un sous-investissement chronique en matière d’infrastructures d’eau potable et d’assainissement. Les rencontres nationales de l’eau et de l’assainissement organisées les 12 et 13 mars conjointement par l’Unicef et le gouvernement nigérian, ont été l’occasion de tirer la sonnette d’alarme.
 
Zaid Jurji, responsable du département Eau, Assainissement et Hygiène (WASH, Water, Sanitation and Hygiene) de l’Unicef, indique que « seulement 10% de l’eau est potable dans ce pays et sa mise à disposition ne concerne que deux tiers de la population ».
Il souligne également les risques d’un système d’assainissement insuffisant,  qui favorise l’apparition de maladies infectieuses telles que le choléra et la fièvre typhoïde.
 
*Garantir l’accès de tous à l’eau potable et à l’assainissement et une gestion durable des ressources en eau. Source : ONU.

© Sunday Alamba - AP - SIPA