Stop plastic

À Dagenham, le plastique PEHD* reprend vie

Au Royaume-Uni, les bouteilles de lait en plastique PEHD entrent à leur tour dans la ronde de l’économie circulaire. Le centre de recyclage de Veolia, à Dagenham, est en ordre de marche pour répondre aux objectifs du pacte national plastiques (UK Plastics Pact).

Depuis la diffusion par la BBC, en décembre 2017, d’un épisode de la série « Blue Planet II » consacré aux dégâts causés par les plastiques sur la faune marine, la bonne utilisation du plastique est devenue un enjeu prioritaire pour le grand public, les commerçants et les autorités britanniques.

« Cette attention médiatique a changé les comportements à l’égard du plastique », indique Richard Kirkman, directeur Technologie et Innovation de Veolia au Royaume-Uni et en Irlande. Selon lui, « Veolia avait déjà une longueur d’avance en matière de solutions plastiques. Nous avons par exemple travaillé avec la filière laitière pour collecter les bouteilles usagées et les transformer en nouvelles bouteilles de lait. »

En avril 2018, le UK Plastics Pact (voir infographie) a été créé dans le but de lutter contre la pollution plastique. Cette initiative collaborative pose les bases d’une économie circulaire pour les matières plastiques. L’UKPP regroupe 40 grandes marques, représentant l’ensemble de la chaîne de valeur des matières plastiques, des institutions gouvernementales britanniques et des ONG. Veolia en est également membre et siège au comité consultatif.

« Le UK Plastics Pact est très important, car il incite les fabricants d’emballages plastiques à utiliser plus de matières recyclées, mais aussi à faire en sorte que les produits en plastique qu’ils conçoivent soient recyclables », explique Richard Kirkman.

En 2017, Veolia a repris l’usine de recyclage de bouteilles en plastique de Dagenham, à l’est de Londres. Un investissement initial l’a dotée de nouvelles technologies et a relancé sa production. Le site reçoit désormais 300 millions de bouteilles de lait par an en provenance de tout le Royaume-Uni, soit l’équivalent de la quantité de lait consommée chaque année à Londres. Les bouteilles sont transformées en un produit PEHD recyclé de qualité alimentaire, utilisé pour fabriquer de nouvelles bouteilles de lait et des pots de yaourt.

« Nous possédons 14 sites de recyclage de matériaux au Royaume-Uni, qui séparent les plastiques des autres matériaux collectés comme le papier ou les canettes », explique Richard Kirkman. « Notre usine de Dagenham est une parfaite démonstration de la capacité de Veolia à apporter de la circularité dans le recyclage du plastique. »

Les leaders du secteur ont déjà pris d’ambitieux engagements pour favoriser les produits contenant du plastique recyclé. Si d’autres d’entreprises suivent le mouvement, c’est une dynamique qui s’installera !
 

Stop plastic

300 millions de bouteilles de lait arrivent chaque année sur le site de Dagenham.
10 000 tonnes de paillettes PEHD y sont produites pour être transformées en nouvelles bouteilles de lait.
3 lignes d’extrusion sous vide sont dédiées à la production de PEHD ; 2 autres lignes seront attachées à la production de PET.
25 % environ des matières plastiques collectées par Veolia auprès des ménages sont des bouteilles en PEHD.

Le UK Plastics Pact vise à atteindre trois objectifs principaux d’ici à 2025 :

  • 100 % des emballages en plastique devront être réutilisables, recyclables ou biodégradables (écoconception) ;
  • 70 % des emballages en plastique devront être effectivement recyclés ou compostés (valorisation) ;
  • demain, tous les emballages en plastique produits devront contenir 30 % de matière recyclée.

 

 

*PEHD : Polyéthylène haute densité