Return to my selection
29 novembre 2017

Économie circulaire : le secteur du bâtiment français montre l’exemple

En 2016, 100 millions de tonnes de déchets ont été recyclées et près de 40 millions de tonnes traitées : un record.

Selon le site internet batiactu, les volumes de déchets de construction collectés et traités en 2016 ont progressé de 1,5 % (39,6 Mt), une augmentation qui suit la croissance du secteur (1,9 % selon la FFB - Fédération Française du bâtiment).
 
Les déchets traités viennent essentiellement des démolitions-constructions (63 %), devant les opérations de rénovation-réhabilitation (29 %). La construction neuve représente quant à elle 8 % des volumes de déchets.
 
72 % des déchets traités sont dits « inertes et non dangereux » (pierre, béton et terre cuite). 2 % des déchets traités sont classés dangereux (amiante, peintures et solvants).
 
Pour Erwan Lemeur, président de Federec BTP, l’une des 13 filières de la fédération professionnelle des entreprises du recyclage*, il est possible d’améliorer encore ces chiffres en prévoyant, leur recyclabilité des ouvrages dès leur conception.
 
La transformation des déchets en ressources permet de créer des emplois locaux, tout en limitant les importations de matières premières. « Une chance inestimable pour reconstruire une industrie en France », s’enthousiasme Jean-Philippe Carpentier, le président de Federec.
 
 
*Federec fédère 1 300 établissements. Elle est structurée en 13 filières (allant du BTP aux déchets organiques).

 

 

© Rodolphe Escher - Photothèque Veolia