Buenos Aires

Efficacité énergétique : Veolia au chevet de deux établissements de santé de Buenos Aires

Réduire de 20% en un an la consommation énergétique d’un hôpital : c’est ce que Veolia a réussi à accomplir pour l'hôpital IADT, en s’appuyant sur son centre d’hypervision Hubgrade de Buenos Aires. En optimisant la performance énergétique des bâtiments, les centres Hubgrade de Veolia permettent à ses clients de réduire à la fois leur facture énergétique et leur empreinte environnementale. Des résultats qui séduisent de plus en plus de clients, comme la fondation Favaloro qui, un an après l’hôpital IADT, a connecté son hôpital universitaire au centre Hubgrade de la capitale argentine, fin 2018.

Plus qu'un simple outil numérique, Veolia a conçu Hubgrade comme un véritable centre de pilotage de la performance énergétique, capable de superviser et d'optimiser la consommation des bâtiments. Les centres Hubgrade ont pour spécificité de combiner savoir-faire humains - analyse de données, audit, expertise de systèmes… - et technologie - objets connectés, intelligence artificielle -. , Ils permettent ainsi de corriger la moindre dérive de consommation énergétique et de régler le mode de fonctionnement des équipements pour obtenir une performance optimale. Depuis la création de son premier Hubgrade en 2010, Veolia en compte aujourd'hui 22 à travers le monde, et trois nouveaux verront le jour en 2019.

Hubgrade Veolia

Un outil d’accélération de la transition énergétique

Le centre Hubgrade de Buenos Aires a été inauguré fin 2017, deux ans après une augmentation record des prix de l'électricité en Argentine. Les économies d'énergie sont ainsi devenues une priorité pour les particuliers et les entreprises du pays qui cherchent à réduire leur facture d'électricité. Dans un contexte de crise de la ressource et de transition énergétique(voir encadré), deux hôpitaux (l’Institut Argentin de Diagnostics et de Traitements et l'hôpital universitaire Fondation Favaloro) ont identifié dans Hubgrade le moyen de réaliser des économies réelles sans investir lourdement dans le changement de leurs équipements.

«L'hôpital IADT, client de Veolia depuis 1998, a décidé de nous renouveler sa confiance pour une durée de 5 ans. Ce nouvel accord étend désormais les activités de Veolia à l'efficacité énergétique et inclut la connexion au Hubgrade », explique Gustavo Calvi, directeur des services industriels et responsable des nouveaux marchés chez Veolia en Argentine.

L’Argentine face au changement climatique : une ambition assumée

À la demande de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, l'Argentine a partagé sa contribution nationale (INDC, Intended Nationally Determined Contribution) dans la foulée de la COP21. Objectif : réduire ses émissions actuelles de gaz à effet de serre de 15 % d'ici à 2030 (elles sont de l’ordre de 429 millions de tonnes d'équivalent CO2 selon les derniers relevés). Pour atteindre cet objectif ambitieux, le gouvernement entend promouvoir activement l'efficacité énergétique, les énergies renouvelables, ou encore la gestion durable des forêts.

Les différentes mesures d'atténuation et d'adaptation mises en place dans le cadre de la stratégie nationale sur le changement climatique (« Estrategia Nacional en Cambio Climático ») sont coordonnées par une entité dédiée : le Comité gouvernemental sur le changement climatique, qui supervise les actions menées concrètement dans les territoires.

Ne sous-estimer aucune économie d'énergie

L'hôpital IADT et la fondation Favaloro ont été respectivement connectés au Hubgrade de Buenos Aires en décembre 2017 et en novembre 2018. Ils rejoignent la vingtaine de bâtiments de la ville déjà reliés au centre de pilotage.
Pour ces deux établissements, Veolia mesure la consommation énergétique des bâtiments en temps réel, heure par heure, afin d'y traquer les consommations parasites : lumières restant allumées inutilement la nuit ou le week-end, ou les heures de démarrage et d’arrêt du chauffage . Le simple fait de redéfinir une plage horaire adaptée au fonctionnement des appareils, par exemple de 8h à 18h et non de 5h à 20h, est déjà synonyme d'économies significatives. Le tout, sans jamais compromettre le confort en chaleur ou en froid dû aux patients ou au personnel médical.
Ce suivi constant d’une bonne gestion énergétique du bâtiment ouvre la voie à une meilleure régulation des consommations, et évite ainsi les risques de surconsommation. Si nécessaire, un ciblage précis dans l'hôpital permet une intervention immédiate des techniciens de Veolia, quasiment en temps réel.

Réaliser 20 à 25 % d'économies d'énergie par an… malgré une activité en croissance de 30%

« En 2018, pour la première année de connexion de l'hôpital IADT, Veolia a atteint l'objectif auquel il s'était engagé dans le cadre d’un contrat de performance** : 20 % d'économies d'énergie ; et une ambition affichée de -25% en 2019 . Des résultats qui vont de pair avec une qualité de service qui offre à nos client plus de sérénité et de confort », explique Gustavo Calvi.

Connecté depuis novembre dernier, l’hôpital universitaire fondation Favaloro affiche déjà le même niveau d’économies d'énergie, de l’ordre de 20 %. Là encore, Veolia prévoit d'atteindre une moyenne de -25 % dès 2019. Des résultats d’autant plus remarquables que ces établissements ont vu leurs activités croître de 30% sur la même période!

Un suivi personnalisé, gage de confiance et de fidélisation

Grâce au Hubgrade de Veolia, ces deux hôpitaux rejoignent le réseau mondial des hôpitaux verts à faible empreinte carbone. La capacité de l’outil à prendre en compte les fonctionnements des bâtiments et de les croiser avec des paramètres extérieurs comme la météo, fait la différence. En fonction des variations du climat, les équipes de Veolia sont par exemple capables de prédire la consommation d'un bâtiment tout au long de l'année. Une consommation dont le client a une vue globale, au quotidien, via des rapports détaillés et l’accès à un portail web depuis lequel il peut consulter les économies d'énergie réalisées et les tâches exécutées en toute transparence.

Pour ces hôpitaux, au-delà de la maîtrise des coûts et des consommations, la fiabilité des installations est vitale : le bâtiment doit pouvoir fonctionner 24h/24 et 7j/7, sans qu’aucune panne électrique ne compromette les soins prodigués aux patients. Ce niveau de qualité de service et de réactivité, associés à l’efficacité des prestations réalisées est particulièrement élevé pour ces deux établissements de santé. Et c’est une tendance qui va croître : l'hôpital IADT, une institution de la médecine argentine créée en 1926, compte aujourd'hui 250 lits, et a vocation à grandir au cours des prochaines années. Plus de 17 000 patients y sont hospitalisés et 10 000 opérations y sont réalisées chaque année. La fondation Favaloro, quant à elle, accueille 15 000 patients et réalise 2 000 greffes d'organes chaque année.

Sensibiliser le public au quotidien

Au-delà du bon fonctionnement des services, ancrer une vraie démarche éco-responsable dans les habitudes quotidiennes de ces hôpitaux permet de pérenniser les économies d'énergie en incitant le personnel à agir concrètement. Des panneaux explicatifs installés dans les locaux rappellent des gestes simples : éteindre les lumières, fermer les robinets, moduler le chauffage en fonction de la présence humaine. Et parce qu’aucune économie ne doit être négligée, des événements de sensibilisation sont également organisées une fois par mois.

* Jusqu'à 15 % d'économies d'énergie sans investissements , rien qu'avec le suivi des consommations.
** Veolia s’engage sur un pourcentage d’économies, à travers la signature d’un Contrat de performance énergétique. Si à l’issue du contrat ce pourcentage n’est pas atteint, Veolia rembourse le delta.

Retrouvez l'intégralité des contenus du dossier du mois