Return to my selection
12 avril 2018

Les plans d’eau, importantes sources d’émissions de méthane

Avec le réchauffement de la planète, les lacs et autres plans d’eau pourraient devenir une source importante d’émission naturelle de méthane, le plus puissant gaz à effet de serre (GES).

Selon une étude internationale menée par des chercheurs suédois et finlandais*, les lacs et plans d’eau de la planète pourraient à l’avenir libérer dans l’atmosphère du méthane en quantités importantes.
 
Les chercheurs expliquent que le réchauffement climatique, associé au phénomène d’eutrophisation** , provoque la formation de bulles de méthane à la surface de ces points d’eau.
 
Les auteurs rappellent que les lacs, qui couvrent environ 3,7% de la surface terrestre, sont souvent peu profonds et situés aux endroits les plus sensibles au réchauffement climatique.
 
S’ils pointent la difficulté de mesurer précisément l’effet de synergie entre ces deux phénomènes physique et climatique, ils affirment néanmoins que le taux de concentration atmosphérique de ce GES dans les décennies à venir est très certainement sous-estimé dans les scénarios climatiques actuels.
 
 
*Auteurs : Thomas A. Davidson, Joachim Audet, Erik Jeppesen, Frank Landkildehus, Torben L. Lauridsen, Martin Søndergaard and Jari Syväranta.
 « Synergy between nutrients and warming enhances methane ebullition from experimental lakes », Nature Climate Change, Vol. 8, February 2018.
 
** Eutrophisation : eaux trop riches en nutriments, ce qui prive progressivement le milieu aquatique d’oxygène

 

© PDN - SIPA