Smart Water, Grand Lyon

Coconstruction : Pierre Brunet, chargé du partenariat avec IBM chez Veolia

« En nous associant, nous créons des solutions qu’aucun des partenaires ne peut produire seul »

Pierre Brunet - Chargé du partenariat avec IBM chez Veolia

Pierre Brunet

D’où vient votre coopération avec IBM ?

Nous avions envisagé cette collaboration dès 2011, car IBM possède des compétences que nous ne détenons pas. L’appel d’offres du Grand Lyon nous a fourni l’occasion de développer avec IBM une offre innovante de « smart water ». C’est là que notre partenariat a débuté.

Que vous apportez-vous mutuellement ?

IBM a la capacité d’intégrer des données, de les contextualiser, les traiter et de les restituer. De notre côté, nous apportons notre connaissance des métiers de l’eau, afin de proposer un service d’eau plus efficace et plus performant. Nous avions déjà eu l’occasion de mettre en œuvre des solutions de type smart water au sein de VEDIF (Île-de-France), à Shanghai et à Prague, mais il s’agissait de projets uniques, nous ne capitalisions pas sur l’expérience. Avec IBM, nous mettons en place des solutions plus industrielles, réplicables. En nous associant, nous créons des solutions innovantes qu’aucun des partenaires ne peut produire seul. IBM s’était déjà largement positionné sur le smart water, mais il leur manquait la connaissance du métier pour répondre vraiment aux attentes des clients.

Quelles suites pour ce partenariat ?

Nous renforçons notre alliance avec IBM pour aller plus loin dans deux directions. Tout d’abord, nous enrichissons conjointement notre solution afin de développer de nouvelles fonctionnalités en réponse aux besoins de nos clients. De plus, nous utilisons cette solution innovante pour générer de nouvelles opportunités commerciales, mais aussi pour participer à l’amélioration de notre efficacité opérationnelle, en France et à l’international.

Retrouvez l'intégralité des contenus du dossier du mois