Return to my selection
6 mars 2019

Les EnR deviennent la principale source d’électricité en Allemagne

La première économie européenne a franchi un cap énergétique décisif en 2018 : les énergies renouvelables (EnR) produisent désormais plus de 40 % de l’électricité nationale.

La transition énergétique devient réalité en Allemagne, depuis que le gouvernement a pris la décision historique en 2011 de fermer toutes ses centrales nucléaires d’ici à 2022. 
 
Selon une étude  de l’Institut Fraunhofer en sciences appliquéesparue début janvier, les énergies renouvelables, toutes sources confondues**, ont produit 219 TWh*** en 2018, soit plus de 40 % du mix électrique national (542 TWh), en progression de 4,3 % par rapport à 2017. 
 
La part du charbon ne représente plus que 38 % de ce mix. Toutefois, l’ensemble des énergies fossiles reste encore majoritaire dans la production d’électricité nationale.
 
Avec un ensoleillement exceptionnel en 2018, la production d’électricité à partir de l’énergie solaire photovoltaïque a augmenté de 16 %, soit 45,7 TWh. Une production similaire à celle de la biomasse, qui a délivré 44,79 TWh, soit 8,3 % du mix électrique allemand. L’énergie éolienne a généré 111 TWh, soit 20,4 % de la production nationale d’électricité. 
 
« Pour l’année 2019, nous maintiendrons les 40 % de part d’énergies renouvelables dans le mix électrique, indique l’auteur de l’étude Peter Bruger, pour la simple raison que d’autres unités de production d’énergie renouvelable entreront en service cette année et que les conditions météorologiques seront sensiblement les mêmes que l’année passée. »

 

Net Public Electricity Generation in Germany in 2018, © Fraunhofer Institute for Solar Energy systems ISE, auteur : Professeur Dr. Bruno Burger, Janvier 2019.
**énergies solaire et éolienne, biomasse et hydroélectricité
***1 TWh : 1 milliard de KWh.
 

 

© Martin Meissmer/AP/SIPA