Return to my selection
14 mars 2017

Energie renouvelable : la première ferme hydrolienne fluviale au monde verra le jour en France

La Compagnie nationale du Rhône *(CNR), deuxième producteur français d’électricité, annonce la mise en service fin 2018 d’une « ferme hydrolienne ».

La « ferme » comprendra 39 turbines immergées sur deux kilomètres dans le cours supérieur du Rhône, sur la commune de Génissiat, dans l’Ain, non loin de la frontière suisse. « Il n’existe pas de vraies fermes d’hydroliennes fluviales dans le monde, c’est une première par le nombre et la complexité » affirme Jean-François Simon, président et fondateur d’HydroQuest, entreprise grenobloise qui les fabrique.
 
 
Les turbines produiront 6 700 mégawattheures (MWh) d’électricité, soit l’équivalent de la consommation de 2 700 foyers français. « Cela représente 2 000 tonnes de CO2 économisées par an », précise Ahmed Khaladi, responsable du projet à la CNR.
 
Le projet, évalué à 12 millions d’euros, a été retenu par l’Ademe** dans le cadre du programme des investissements d’avenir.
 
 
Selon Ahmed Khaladi, le procédé « pourrait répondre aux besoins de nombreux pays en voie de développement, où faire venir de l’énergie coûte cher »,. HydroQuest a déjà établi un accord avec l’Angola et noué des contacts en Birmanie et au Brésil.
 
--
 
* La CNR est le deuxième producteur d’électricité en France et le premier producteur national d’énergies renouvelables.
 
 
**Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie.