Return to my selection
27 mars 2019

Une super-éolienne pour booster la production d’énergie off-shore

GE Renewable Energy, concepteur d’éoliennes, et la coentreprise Future Wind* s’allient pour mettre au point l’éolienne offshore la plus puissante au monde, capable de produire une puissance de 12 MW.

Les deux entreprises ont annoncé l’installation d’un premier prototype de l’éolienne Haliade-X, à Rotterdam aux Pays-Bas, dès l’été 2019, avant de lancer sa commercialisation à partir de 2021. L’accord signé le 16 janvier prévoit 5 ans de tests et quinze ans de service et de maintenance.  Haliade-X devrait produire chaque année 67 GWh, de quoi alimenter 16 000 foyers européens. Selon son concepteur, GE Renewable Energy, cela représente 45 % d’énergie de plus que n’importe quel modèle existant  aujourd’hui.
 
Construites à Cherbourg (France) par LM Wind Power, filiale danoise de GE Renewable Energy, les trois pales de 107 mètres composeront une hélice de près de 200 mètres de diamètre. La nacelle (assemblée à Saint-Nazaire, France) sera fixée à un mât s’élevant à 260 mètres au-dessus du niveau de la mer, construit à Séville (Espagne). Tous les composants seront transportés par bateau jusqu’à Rotterdam.
 
« Sa commercialisation est prévue pour 2021, indique GE Renewable Energy, dans un document diffusé à l’occasion de la signature. Le programme Haliade-X fait partie d’un plan d’investissement de 320 millions d’euros dont la finalité est de contribuer à faire baisser les coûts d’exploitation énergétiques, et rendre ainsi les énergies propres et renouvelables encore plus compétitives, » précise encore la société.
 
 
* Future Wind est une coentreprise entre le cabinet de conseil en énergie Pondera Developpement et le fabricant de fondations d’éoliennes offshores SIF Holding Netherlands.