Return to my selection
25 avril 2018

L’Inde en quête de propreté

Le Premier ministre indien Narendra Modi appelle à une meilleure gestion des déchets, levier de croissance économique.

A l’occasion de la sortie d’un livre publié* par deux chercheurs australiens sur la question de la gestion des déchets et des eaux usées en Inde, le Premier ministre indien a lancé un cri d’alarme  : « Si nous voulons améliorer le niveau de vie des personnes défavorisées, l’une des premières choses à faire est de se soucier de l’assainissement et de l’hygiène. »
 
En 2014, Narendra Modi avait lancé une mission* pour une Inde plus propre. Son constat est aujourd’hui sévère : non seulement l’accumulation de déchets, qui perdure, grève la croissance économique du pays, mais elle ternit aussi son image aux yeux du monde.
 
D’après les auteurs de l’ouvrage, 52 millions de tonnes de déchets sont produites chaque année en Inde, et 500 millions d’Indiens ne disposent pas de toilettes.
 
 
 
*Waste of a Nation, Assa Doron et Robin Jeffrey, chercheurs de l’Australian National University, mars 2018.
**La mission Swachh Bharat Mission a été lancée le 2 octobre 2014, pour une durée de cinq ans.

© Aijaz Rahi - AP - SIPA