Return to my selection
5 décembre 2018

Réduction des fuites dans les réseaux d’eau : un marché en forte croissance

La gestion intelligente des fuites d’eau pourrait générer près de 40 milliards de dollars annuels de recettes supplémentaires dans le monde, pour les opérateurs en charge des réseaux d’eau et d’assainissement.

Précieuseressource à préserver, l’eau subit une pressionde plus en plus forte, principalement en raison de la croissance démographique mondiale et du changement climatique. 
 
Une des solutions à déployer largement serait deréduire les pertes d’eau dans les réseaux, parfois fragilisés parla corrosion, levieillissement, lemouvement des sols…  Selon une étude récente* réalisée par lecabinet de consulting Frost & Sullivan, ces pertes mondiales en “eau non génératrice de revenu”** sont évaluées à 126 milliards de litres par an, soit un manque à gagnerde près de 40 milliards de dollars par an pour les gestionnaires des réseaux de distribution d’eau.
 
Le marché des solutions intelligentes de détection des fuites, notamment, devrait bondir de 850,5 millions de dollars en 2018 à près d’1,6 milliard de dollars en 2025.

Actuellement, l’Amérique du Nord et l’Europe tirentce marché en pleine croissance, qui surfe sur des politiques nationales encourageant les audits obligatoires, les objectifs de réduction de l’eau non génératrice de revenu ou encore le renouvellement des infrastructures vétustes.
 
 

* Growth Opportunities in Global Smart Water Leakage Management Solutions Market, Forecast to 2025 - October 2018.

 

**Le terme « eau non génératrice de revenu » ou « eau non facturée » désigne l’eau produite par un organisme et pour laquelle celui-ci ne perçoit aucun revenu.

 

© Newscom - SIPA