Return to my selection
29 novembre 2018

L’Ouest américain part à la (re)conquête de l’eau

Aux États-Unis, l’agence fédérale en charge de piloter la gestion de l’eau dans l’ouest du pays — Bureau of Reclamation*— dégage une enveloppe de 3,9 millions de dollars pour financer 49 projets de recherche destinés à restaurer et améliorer les infrastructures de production et d’approvisionnement.

Pour optimiser les équipements d’approvisionnement en eau et en électricité de l’Ouest américain, le programme Sciences et Technologie du Bureau of Reclamationfinance chaque année d’importants projets de recherche. 
Pour l’année à venir, 49 projets ont été identifiés autour de cinq thèmes de recherche 

  • infrastructures hydrauliques

  • électricité et énergie

  • problèmes environnementaux liés à la distribution et à la gestion de l’eau

  • exploitation et planification de l’eau

  • développement de nouvelles sources d’approvisionnement.

Ces projets portent notamment sur le contrôle d’espèces invasives dans la rivière Colorado, la détection des infiltrations dans les canaux, la création d’un outil de visualisation des données pour faciliter la prise de décision, la mise en place de passes à poissons en cas de détournements de cours d'eau, la charge sismique sur les barrages… 
 
« Ces projets de recherche aideront le Bureau of Reclamation et ses partenaires à répondre aux demandes des utilisateurs d’eau de l’Ouest, aujourd’hui et dans les décennies à venir", selon Brenda Burman, l’un des commissaires de l’agence.
 
 
*Créé en 1902 pour « reconquérir » (reclaim) le désert grâce à l’irrigation, le Bureau of Reclamationest la plus grande entreprise de gestion des eaux des États-Unis et le 2èmeproducteur d’énergie hydroélectrique du pays (76 centrales et 37 milliards de kilowattheures/an). Doté d’un budget de 1,1 milliard de dollars en 2018, il emploie 5 400 personnes,gère 492 barrages et 338 réservoirs dans 17 Etats de l’ouest américain.  Le Bureau fournit l’eau à 31 millions d’habitants, l’eau d’irrigation à une exploitation agricole sur cinq dans les 17 États, et alimente en énergie plus de 3,4 millions de ménages. 

 

© Superstock - SIPA