Le Groupe SOS lance l’IMPACT TANK, un think tank dédié à l’évaluation d’impact d’innovations positives

Crédit photo : Brian du Halgouet

Trop souvent, les innovations sociales ayant fait leurs preuves localement ne sont pas déployées à grande échelle, faute d’études d’impact probantes ou de visibilité auprès des décideurs. L’IMPACT TANK se donne pour mission de pallier cette lacune.

Lancé par le Groupe SOS avec quatre partenaires universitaires (le Cnam, Sciences Po, Sorbonne Université et l’université Paris-Dauphine), l’IMPACT TANK entend inspirer le débat public par une voix opérationnelle, où la comparaison des impacts prendrait le pas sur la comparaison des idéologies. 

Le think tank sera présidé par Agnès Audier, censeure au Crédit Agricole, et s’appuyera sur un conseil d’orientation composé des représentants des universités partenaires et de personnalités comme Julie Battilana, titulaire de la chaire d’innovation sociale à Harvard, Antoine Frérot, Président-directeur général de Veolia ou encore Jean-Christophe Combe, directeur général de la Croix-Rouge française....

Les premiers sujets valoriseront des innovations « impactantes » sur la prévention de la perte d’autonomie, l’inclusion dans l’emploi ou la revitalisation des territoires. 

Son activité se déclinera sur plusieurs supports : 

  • Des rapports démontrant par la preuve l’intérêt de développer à grande échelle des solutions existantes à un enjeu d’intérêt général, statistiquement étayé par des recherches de référence en sciences sociales.
  • Des notes d’analyse de personnalités s’appuyant sur des méthodes de revues de littérature scientifique, afin de cadrer le débat à partir des résultats clés de publications de référence sur un thème donné.
  • Des événements pour diffuser les pratiques et les données impactantes auprès des décideurs et dans le débat public.

Selon Olivia Grégoire, secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable, cette initiative répond à trois constats : « Nombre d’acteurs de l’économie sociale sont en recherche de financements, pour engager des projets innovants ou pour changer d’échelle. Dans le même temps, nombre d’élus ou de décideurs des collectivités publiques sont très soucieux de soutenir ces initiatives qui démontrent un intérêt fort en matière de coût/efficacité dans leurs interventions. […] Par ailleurs, on croise de plus en plus souvent des investisseurs privés à la recherche de projets susceptibles d’apporter un rendement raisonnable tout en contribuant, de manière concrète et mesurable, au progrès économique et social, dans le cadre d’investissements à impact. » 

Créé il y a plus de trente-cinq ans par Jean-Marc Borello, le Groupe SOS a pour ambition de lutter contre les exclusions sous toutes leurs formes. Employant 21 500 personnes, à travers 550 établissements présents dans 44 pays, le groupe dispose de plus de 1 milliard d’euros de budget, ce qui en fait la première entreprise sociale européenne. Ses activités sont liées à tous les champs de la solidarité (santé, social, éducation, insertion, environnement…) et à l’entrepreneuriat social.

Source : Groupe SOS

https://www.groupe-sos.org/actus/3203/impact-tank-le-futur-think-tank-dedie-a-l-evaluation-d-impact-d-innovations-positives

Pour aller plus loin : Soirée de lancement du think tank