Flambée des alertes incendie à l’échelle mondiale depuis 20 ans

Si les statistiques placent l'Australie en tête du classement des 10 pays ayant connu le plus grand nombre d’alertes incendie, d’autres endroits du monde ont également été touchés par des feux de grande ampleur (méga-feux) : en Californie, Sibérie, Arctique, dans le bassin du Congo ou encore la forêt amazonienne le nombre d’incendies a augmenté de 41%* sur la seule période de janvier à septembre 2019 (par rapport à 2018).

Selon l'Observatoire mondial des forêts Global Forest Watch, spécialisé dans la surveillance des incendies en temps réel**, la vague d’incendies dévastateurs en Australie*** représente à elle seule 33 % des alertes****  enregistrées à travers le monde entre le 1erdécembre 2019 et le 2 janvier 2020. 

 

Les autres pays les plus impactés par ces « méga-feux1 », qui n’ont pas toujours fait l’objet de la même couverture médiatique, sont majoritairement situés en Afrique. Aux 2eet 3eplaces de ce classement, la République centrafricaine et le Soudan du Sud ont totalisé respectivement 247 000 et 232 000 alertes incendie. 

 

Un phénomène qui fait dire à Niklas Hagelberg, expert en changement climatique du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) que « les méga-feux pourraient bien devenir la nouvelle norme à mesure que les températures mondiales continuent d'augmenter ». 

 

Dans la suite de ce classement figurent le Ghana, le Nigeria, le Tchad, la Guinée et le Cameroun. Également dans le peloton de tête, en 7e position, le Brésil est le seul pays du continent américain.

 

Enfin, selon les données publiées par Global Forest Watch, le nombre d'alertes incendie de plus d’un kilomètre carré  a augmenté de manière très préoccupante ces vingt dernières années : chiffrées à 1,7 million en 2001, elles ont dépassé les 4,5 millions en 2019. 

 

2019, année sous les feux, France Culture, décembre 2019

** Données générées par les informations sur les incendies de la NASA pour la gestion des réserves à l'aide de satellites.

*** Selon la dernière estimation publiée par les chercheurs de l'université de Sydney début janvier 2020, 1,25 milliard d’animauxsont morts en Australie à cause des feux de forêts. 

**** L’Australie a totalisé sur cette période 0,5 million d’alertes incendie, sur plus d’1,5 million à l’échelle mondiale. 

1 Aux États-Unis, un feu de forêt est appelé « méga-feu » lorsqu’il détruit plus de dix mille hectares. En Europe, l’expression est employée dès 1 000 hectares. Ils désignent généralement les 1 à 2 % des plus grands feux d’une région.

 

Sources :

 

© Rick Rycroft /AP/SIPA