Return to my selection
26 octobre 2017

Le Maroc, 15ème parrain de l’ « initiative l’eau et la paix »

Le Maroc vient de rejoindre cette initiative prise en novembre 2015 par quatorze pays représentatifs de toutes les régions du monde*. Une action qui promeut « l’hydrodiplomatie », ou diplomatie de l’eau, pour désamorcer ou résoudre les conflits liés au partage de l’eau dans le monde.

La décision a été prise par le « Panel d’experts internationaux  sur l’eau et la paix** » lors de la présentation de ses travaux, en première mondiale, le 14 septembre dernier à Genève***.
 
Le Maroc, qui a une longue expérience en matière de gestion des ressources hydriques, sera représenté par Abdelaziz Ameziane, l’un des plus grands spécialistes  marocains dans le domaine de la ressource en eau.
 
Selon Libération, quotidien marocain d’information francophone, la contribution du Royaume portera principalement « sur les aspects techniques et ceux relatifs aux modalités et règlements des conflits internes ayant trait à l’eau ».
 
 
* Le Cambodge, la Colombie, le Costa Rica, l’Espagne, l’Estonie, la France, le Ghana, la Hongrie, la Jordanie, le Kazakhstan, Oman, le Sénégal, la Slovénie et la Suisse.
 
**Le Panel est constitué d’experts internationaux issus des pays parrains de l’initiative. C’est un groupe de réflexion chargé de proposer des recommandations afin de renforcer la coopération autour de la ressource en eau et pour faire de l’eau un instrument de paix.
 
***Le rapport « une question de survie », « A Matter of Survival » est téléchargeable sur Internet.

© Photothèque Veolia-Stéphane Lavoué