Return to my selection
15 mars 2017

Canada : l’investissement citoyen soutient la « croissance verte »

Si les obligations vertes se diffusent dans le monde au niveau des gouvernements, elles se développent aussi pour les particuliers, comme au Canada, où elles permettent de financer des projets écoresponsables.

Canada
© Valérie Bonk / AP / SIPA

Après l’émission, début mars, des premières obligations vertes (500 millions de dollars) du gouvernement du Québec, une plateforme d’investissement canadienne propose ses propres obligations accessibles à tous les Canadiens*.
 
CoPower, une entreprise fondée en 2013, vient d’annoncer l’émission de 20 millions de dollars d’obligations vertes d’ici la fin 2017, permettant de financer des projets d’énergie propre à travers le pays. Il s’agit de projets de taille modeste, comme par exemple l’installation de panneaux solaires sur des toits, qui sont peu attractifs pour les grands fonds d’investissement.
 
« Il y a de la demande de la part de tous les types d’investisseurs pour l’investissement responsable, mais pour le moment, tempère Raphael Bouskila, le président de CoPower, les occasions sont surtout réservées aux grandes institutions. »
 
Selon Brenda Plant, cofondatrice d’Ethiquette, plateforme web indépendante consacrée à l’investissement responsable, « la pluralité des approches va permettre d’effectuer une réelle transition sociétale ».
 
--

* De nouvelles règles entrées en vigueur l’an dernier permettent désormais aux petits investisseurs de la plupart des provinces canadiennes d’avoir accès à un éventail plus large de produits financiers.