JIVEs

Interview avec François Bertreau

Directeur général adjoint en charge des Opérations, Veolia.

François Bertreau, directeur général adjoint en charge des Opérations, Veolia

François Bertreau

> Pourquoi le Comité exécutif de Veolia se mobilise-t-il si fortement dans les JIVEs ?

Les JIVEs sont l’occasion de faire découvrir un groupe très diversifié et très étendu géographiquement. Il est donc essentiel que le COMEX soit présent dans ce moment particulier d’apprentissage de la vie de l’entreprise. Et comme Veolia vend du service technique, la qualité et l’engagement de ses managers sont primordiaux. Exposer les cadres stagiaires au COMEX est motivé par deux raisons principales. D’abord, le COMEX est un « donneur d’explications » sur le Groupe. Ensuite, venir rencontrer ces cadres, jeunes recrutés ou nouvellement promus, est un signal fort quant à l’importance que nous accordons à l’encadrement au sein de Veolia. Enfin, que les JIVEs soient organisées sur le Campus de Jouy-le-Moutier, l’université internationale de Veolia, renforce le lien entre le Groupe et ce réseau mondial. 

> Quels messages essentiels délivrez-vous à l’occasion des JIVEs ?

Deux me tiennent particulièrement à cœur. D’abord, revenir sur la stratégie et les mouvements de Veolia pour expliquer « pourquoi » Veolia fait les choix qu’il fait. Ensuite, leur signaler l’importance de la fonction d’encadrement dans leur mission d’animateurs d’équipes.

 

> Quelles évolutions notables ont connu les JIVEs en 25 ans d’existence ?

Je suis chez Veolia depuis seulement cinq ans mais j’ai noté une évolution profonde : l’internationalisation de la participation aux JIVEs. Ce phénomène reflète ce qu’est le Groupe aujourd’hui. La présence accrue de collaborateurs intervenant dans les opérations hors France contribue à l’ouverture des yeux, des cerveaux et du cœur sur la présence du Groupe dans de nombreuses activités à travers quantité de pays. Cela permet de confronter les Français et les non-Français à ce qui se passe hors de leur région d’origine avant que chacun ne retourne dans son unité de production ! Aux managers de s’ouvrir aux autres, de créer un réseau, de prendre des idées, de connaître des gens… Car en dépit des réseaux sociaux, le contact physique reste essentiel.

 

> La participation croissante de cadres internationaux modifie-t-elle la nature des échanges aux JIVEs ?

Nous avons perfectionné le dispositif des JIVEs en 2013 pour essayer d’homogénéiser autant que possible les aptitudes et les réflexes des participants. Les résultats obtenus sont très positifs. Dans tous les pays et toutes les activités (eau, énergie, déchets) se dégage désormais une communauté d’idées et de missions. En fait, dans la diversité se révèlent des points communs pour bâtir une vision partagée. La campagne #WeAreResourcers vient nous le rappeler depuis quelques mois…

 

En savoir plus : 

OPTIMISTE, DÉTERMINÉ, COLLABORATIF… ÊTRE UN MANAGER RESSOURCEUR, QU’EST-CE QUE CELA SIGNIFIE ?
ÊTES-VOUS UN RESSOURCEUR ?
#WeAreResourcers : Travailler chez Veolia, c’est faire partie d’une communauté : celle des Ressourceurs.
Nos histoires de Ressourceurs : Les collaborateurs de Veolia voient le monde tel qu’il devrait être et non pas seulement tel qu’il est. 
 

Retrouvez l'intégralité des contenus du dossier du mois