Return to my selection
7 octobre 2016

L’industrie européenne du plastique vise le zéro déchet dès 2025

Les trois grandes associations représentant l’industrie du plastique en Europe viennent d’élaborer des propositions communes afin d’atteindre l’objectif ambitieux de la Commission européenne : valoriser la quasi-totalité des déchets du secteur d’ici à 2025.

C’est ensemble que les trois grandes associations* représentant l’industrie européenne du plastique ont présenté à la Commission européenne une série de recommandations visant à bannir d’ici à 2025 tout déchet plastique dans les pays de l’Union européenne. Des recommandations allant au-delà des objectifs fixés par la Commission en décembre 2015, dans le cadre de la promotion de l’économie circulaire.
 

Plastique new
© Photothèque Veolia / Alexandre Dupeyron

Les recommandations portent sur les méthodes de collecte des emballages plastique – à séparer obligatoirement de leur contenu résiduel – et sur celles permettant leur valorisation et leur recyclage. Les industriels incitent également la Commission à instaurer des normes de qualité du déchet et à préciser les spécificités techniques liées à leur traitement et leur valorisation.
 
Pour Michael Kundel, président de l’EuPC, « c’est une bonne manière d’œuvrer ensemble pour l’industrie plastique, les consommateurs et les autorités publiques ».
 
Patrick Thomas, président de PlasticsEurope insiste sur « l’opportunité qu’offre ainsi la Commission de développer l’économie circulaire sur le très long terme. Il est essentiel de prendre en compte le cycle de vie des produits dans une perspective d’économie bas carbone. »  
 
Ton Emans, président de PRE, souligne « que le recyclage des plastiques occupera une place de plus en plus importante dans cette industrie et que la législation européenne devrait s’adapter en conséquence ».
 
* European Plastics Converters (EuPC) pour les transformateurs, PlasticsEurope, les producteurs et Plastics Recyclers Europe (PRE) , les recycleurs.