Return to my selection
23 février 2017

L’Union européenne veut accélérer le déploiement de la mobilité électrique

Un rapport de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) préconise de multiplier les points de recharge électrique, au plus près des domiciles. L’Union européenne devrait légiférer dans ce sens dès la fin de l’année 2017.

Mobilité

© Allili Mourad / SIPA

L’une des mesures phares de la nouvelle politique de mobilité de l’Union européenne consisterait à équiper l’ensemble du parc immobilier européen de recharges pour véhicules électriques.

Cette mesure devrait être abordée au parlement européen dès la fin de l’année 2017, d’après le site britannique Yale Climate Connections. Si elle est adoptée, elle concernera les logements neufs et rénovés disposant d’un parking de 10 places minimum.
 
Elle fait suite à la publication, en décembre 2016, d’un rapport détaillé sur la question — « Transitions towards a more sustainable mobility system » — qui précise les principaux axes de déploiement de la politique de mobilité européenne, en cohérence avec les objectifs fixés par l’Union européenne à échéance 2020* et 2050** en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
 
 
* Réduction des émissions de gaz à effet de serre de 20 % (voire de 30 %, si les conditions le permettent) par rapport à 1990, utilisation d'énergie provenant de sources renouvelables à hauteur de 20 %, augmentation de 20 % de l’efficacité énergétique.
 
** Réduire de 80 à 95 % les émissions de gaz à effet de serre par rapport aux niveaux de 1990.