Return to my selection
28 janvier 2020

L’Europe, premier continent neutre en carbone d’ici à 2050… À quel prix ?

Au lendemain de la présentation de son Pacte vert, l’Union européenne a endossé, le 12 décembre, l’objectif de neutralité climat d’ici à 2050, conformément à l'Accord de Paris. Et a établi sa feuille de route, constituée de législations et plans d’action dans des secteurs variés... qu’il va falloir financer.

Dans le cadre du Plan vert (« Green deal »), les émissions de carbone à l'échelle de l'Union européenne devront tomber à zéro netd'ici à 2050. Et s’il devait en subsister un excédent, il devra être si faible que les forêts, les zones humides voire la technologie pourront l’absorber.
 
Ce signal fort envoyé par l’Europe est cependant terni par l’absence de la Pologne, qu’elle n’a pas réussi à convaincre. Encore très dépendante du charbon, la Pologne a jusqu’en juin 2020 pour rallier ses partenaires. Deux autres pays, la Hongrie et la République tchèque, ont exigé des garanties financières mais aussi que l’énergie nucléaire soit inclue parmi les moyens d'atteindre la neutralité. C’est chose faite.
 
L’ambition climatique de la Commission est largement liée au futur budget pluriannuel de l’Union pour la période 2021-2027. Un sujet épineux, car pour atteindre cet objectif, l’Europe doit trouver des financements qui pourront se faire dans l'innovation, la recherche et les technologies vertes. La mise en place prochaine d'un plan d'investissement colossal pour une Europe durable prévoit de mobiliser 1 000 milliards d'euros dédiés à la transition au cours de la prochaine décennie.
 
Le Green deal européen sera « une combinaison d'argent public, d'emprunts et d'argent privé », selon Frans Timmermans, vice-président exécutif de la Commission en charge du dossier. La Commission européenne prévoit ainsi un premier financement de quelque 100 Md€  grâce à un « mécanisme de transition juste » qui repose sur trois piliers : 
- un fonds de transition juste (JTF), une disposition très attendue par les pays les plus dépendant au charbon, qui devrait mobiliser 30 à 50 Md€*. 
- des financements dédiés via le fonds InvestEU (programme d’investissement de l’Union européenne**) qui devraient générer 30 à 45 Md€ pour la période 2021-2027, à l’intention des régions les plus affectées par les objectifs de transition, 
- des prêts au secteur public via la Banque européenne d’investissement (BEI), à hauteur de 25 à 30 Md€ en soutien aux autorités municipales et régionales.
Ces trois piliers de ce mécanisme devraient entrer en vigueur le 1erjanvier 2021. 
 
Les dirigeants européens ont jusqu’à l’été pour avancer dans la discussion sur ce budget qui devra refléter les ambitions climatiques de l’UE. 
 
 
* source Contexte Energie, article Green Deal : les 3 piliers du « mécanisme de tranistion juste », 13 janvier 2020.
**InvestEU est un programme d’investissement qui finance des projets d’entrepreneurs en phase avec les objectifs liés à la transition énergétique. Source  InvestEU

 

 

© ISA HARSIN/SIPA