Return to my selection
14 novembre 2016

« Nouvel agenda urbain » : il est urgent de co-constuire

Le 20 octobre à Quito, au Pérou, la conférence Habitat III a adopté un nouvel agenda urbain pour les 20 prochaines années. Décryptage.

Le troisième cycle de la conférence des Nations unies sur le logement et le développement urbain durable (Habitat III) s’est achevé par l’adoption  d’un nouvel agenda urbain. Cette déclaration sert avant tout de cadre de référence en matière de politique urbaine pour les États et les institutions internationales censés la mettre en œuvre d’ici à 2036.
 

Habitat III
 © Jose Jacome / SIPA

Durant ces vingt dernières années, le monde a vu sa population mondiale devenir majoritairement urbaine, un phénomène qui ne cesse de s’amplifier. Durant ce cycle, la lutte contre le dérèglement climatique s’est également imposée dans les agendas internationaux comme une priorité. Les inégalités ont continué de se creuser, même si l’extrême pauvreté a sensiblement reculé.
 
Le nouveau document, composé de 175 chapitres, insiste sur la nécessité d’impliquer toutes les parties prenantes afin de co-construire  la ville de demain et de relever les nombreux défis auxquels elle sera confrontée.
 
Le nouvel agenda urbain s’inscridans le cadre plus large des 17 objectifs de développement durable (ODD) fixés par les Nations Unies pour2030, qui font suite aux objectifs du Millénaire lancés en l’an 2000.