Return to my selection
14 décembre 2017

Les partenariats public-privé, solution adaptée pour la rénovation des grandes infrastructures aux Etats-Unis

IGEL (Initiative for Global Environment Leadership) de la Warton School (Université de Pennsylvanie) et Veolia recommandent la création de partenariats public-privé (PPP), seuls à même de répondre aux besoins de rénovation des grandes infrastructures américaines (Eau, Santé, Traitement des pollutions, Energie), à l’heure du dérèglement climatique.

Le rapport détaille les expériences acquises en la matière puis présente le potentiel de ces partenariats pour l’avenir. Le rapport estime à 3 600 milliards de dollars les investissements nécessaires pour moderniser les infrastructures vieillissantes sur l’ensemble du territoire américain.
 
Le document conseille de ne pas se limiter aux seuls besoins financiers pour concevoir leur rénovation, mais d’adopter une vision élargie et de long-terme de leur reconstruction. Afin que celles-ci soient à même de résister aux épisodes météorologiques extrêmes qui impacteront fortement les villes, il est nécessaire « de se concentrer aussi sur l’expertise opérationnelle, raison pour laquelle nous avons initié ce partenariat avec Veolia», souligne Joanne Spigonardo, directrice associée au développement économique du programme IGEL.
 
Le rapport présente trois expériences partenariales « P3S » auxquelles Veolia a participé : la construction à Hawaï (Honolulu) d’une station de traitement des eaux usées et de récupération des boues permettant de réduire la pollution marine et d’améliorer la fourniture d’eau potable ; la mise en place d’une usine de production de « vapeur verte » à Philadelphie, évitant l’émission de 430 000 tonnes de gaz à effet de serre (GES). Enfin au Canada, des solutions énergétiques ont été déployées pour le plus grand centre de santé américain, le Centre hospitalier de l’Université de Montréal, permettant une réduction de 40 % des consommations d’énergie, et 40 000 tonnes d’émissions de CO2 évitées.
 
Selon la Kennedy School Review, 40  partenariats « P3S » de rénovation des grandes infrastructures ont été finalisés aux États-Unis entre 2005 et 2014, pour un montant cumulé de 39 milliards de dollars. 
 

 

© Christophe Majani d'Inguimbert -  Photothèque Veolia