Return to my selection
20 décembre 2017

Qualité de l’air : un indice européen interactif

L’Agence européenne pour l’environnement (AEE) et la Commission européenne proposent un nouveau service en ligne à tous les citoyens : une carte interactive* qui permet de consulter heure par heure la qualité de l’air en Europe.

Cette carte centralise les données de plus de 2 000 stations européennes de surveillance de la qualité de l’air sur la base de 5 polluants nocifs pour la santé :
- les particules en suspension PM10 et PM2,5**,
- l’ozone troposphérique (03),
- le dioxyde d’azote (NO2),
- le dioxyde de soufre (SO2).
 
L’indice présente une évaluation globale de la qualité de l’air sur les deux derniers jours, pour chaque station de surveillance. Un point coloré ­sur la carte, du vert clair au rouge foncé­­, témoigne d’un niveau « bon » à « très mauvais » pour au moins l’un de cinq polluants***.
 
Il est possible également de visualiser la pollution annuelle moyenne et le nombre de décès prématurés qu’elle provoque.
 
Selon Hans Bruyninckx, directeur exécutif de l’AEE, « Ces informations, accessibles à tous, constituent une base importante pour développer le dialogue et prendre les décisions nécessaires pour préserver la santé des citoyens, surtout dans les villes ».
 
 
*La couverture géographique de cette carte comprend les 33 pays membres de l’AEE : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Turquie, Royaume-Uni.
**Les particules sont notées « PM », en anglais, pour Particulate Matter. Les chiffres indiquent leur diamètre qui est, respectivement, égal ou inférieur à 10 micromètres et 2,5 micromètres.
 *** À noter toutefois que des points « gris » apparaissent sur la carte concernant quelques États membres de l’AEE (Italie, Grèce, Islande et Turquie) : ces points indiquent l’absence de transmission des données pour l’instant.

© DR