Return to my selection
15 mars 2018

Métaux usagés : une ressource secondaire de mieux en mieux suivie

La nouvelle plateforme de l’Union européenne Urban Mine Platform met à la disposition de tous des données relatives à l’emploi et à la récupération des composants métalliques présents dans les produits manufacturés. Les données affichées permettent de tracer les métaux, facilitant ainsi leur récupération quand les produits se retrouvent au rebut.

Urban Mine Platform propose un tableau de bord complet qui permet de suivre de près les métaux présents dans chaque objet industriel : pour chaque pays, des graphiques détaillent l’identité du métal, le type et la quantité de produits manufacturés (véhicules, batteries, petits équipements électriques et électroniques), l’état de leurs stocks. Des statistiques permettent aussi d’évaluer  les volumes de métaux usagés récupérables dans  les produits une fois devenus obsolètes.
 
Selon Recycling International, les données d’Urban Mine Platform révèlent que les pays membres de l’Union européenne jettent chaque année environ 18 millions de tonnes de matériaux métalliques valorisables…
 Le magazine rappelle l’enjeu économique de la valorisation de ces métaux : le récent rapport Global e-Waste Monitor publié par l’Université des Nations unies*  évalue à quelques 44,7 millions de tonnes le volume des seuls déchets électroniques produits dans le monde en 2016. Des déchets qui contiennent près de 55 milliards de dollars de métaux…

 

© Olivier Guerrin - Photothèque VEOLIA