Return to my selection
26 juillet 2018

Inde : un vaste plan national pour préserver les ressources en eau souterraines

La Banque mondiale accompagnera la mise en œuvre d’un vaste programme sur 5 ans (2018-19 à 2022-23), pour un coût estimé à quelque 760 millions d’euros*.

Le projet baptisé Atal Bhujal Yojana (ABHY) est en passe d’être adopté par les autorités indiennes (Gouvernement central). Son objectif : améliorer la gestion des ressources en eaux souterraines, en identifiant les régions prioritaires et en mobilisant les habitants.
 
Sont concernés sept États indiens** particulièrement frappés par la surexploitation de leurs nappes phréatiques par les activités humaines.
 
Les fonds débloqués grâce au soutien de la Banque mondiale permettront d’aider 8 350 gouvernements locaux (gram panchayats) présents dans ces sept États. En parallèle, un vaste programme de mobilisation citoyenne encouragera la promotion des bonnes pratiques — préservation de la ressource et efficacité dans les usages, notamment pour les pratiques agricoles — et la création d’associations locales pour les mettre en œuvre.
 
Le programme prévoit aussi de collecter des données liées à la surveillance des niveaux des nappes phréatiques. 
 
 
 
* 6 000 Rs. Crore, soit 60 milliards de roupies.
 
** Gujarat, Haryana, Karnataka, Madhya Pradesh, Maharashtra, Rajasthan et Uttar Pradesh.

 

© SUPERSTOCK - SUPERSTOCK - SIPA