Return to my selection
5 mars 2019

Un nouveau gisement d'eau douce découvert au Turkménistan

Selon les autorités locales, ce gisement de 58,7 km² baptisé "Halaç II" dispose de ressources opérationnelles suffisantes pour fournir à la population 30 000 m3 d'eau potable par jour. Une bonne nouvelle pour cet État d’Asie centrale où la question de l’eau reste prioritaire.

Un nouveau gisement d'eau potable a été découvert fin 2018 au Turkménistan, dans la province de Lebap Velayat, située à l'est du pays. L'annonce a été faite le 18 janvier 2019 par le vice-Premier ministre Rachid Meredov lors d'une réunion gouvernementale. 
 
À cette occasion, le président du Turkménistan Gurbanguly Berdimuhamedow a appelé à poursuivre les études hydrogéologiques réalisées dans le pays, ainsi que les travaux menés par les géologues de manière générale. 
 
Le président a également insisté sur la nécessité de développer de nouveaux gisements d'eau potable dans la région pour permettre un approvisionnement fiable et pérenne en eau potable.
 
Le ministre de l'Agriculture et de la Gestion de l'eau, M. Yazmuradov, a été chargé d’initier plusieurs travaux dans différents domaines : études sur l'utilisation raisonnée de la ressource en eau, études scientifiques sur les sols, mieux connaître les capacités de chaque gisement, ou encore améliorer les systèmes d'irrigation pour l'agriculture.

 

 
© superstock/supertock/SIPA