Return to my selection
24 octobre 2017

Les « villes éponges » : un concept pour préserver la ressource en eau en Chine

Un programme pilote de gestion des eaux en milieu urbain est en cours, afin de préserver la ressource à l’échelle de cet immense pays.

Ce programme pilote*, décidé par l’État il y a 3 ans, cherche à concilier aménagement urbain et préservation de la ressource en eau. Son principal objectif : retenir 70 à 90 % des eaux pluviales urbaines in situ. Le concept de « villes éponges », repose donc sur une approche écosystémique**  de la ville, une ville capable de préserver sa ressource en eau et d’être plus résiliente face aux impacts du dérèglement climatique.
 
Sur les 30 métropoles pilotes choisies, 16 d’entre elles se situent en Chine centrale et méridionale. Elles ont été sélectionnées pour leur relative homogénéité climatique, ce qui autorise des analyses comparatives. Dans ces territoires, les précipitations varient entre 410 mm à 1 830 mm durant l’année, et les températures ont une amplitude de 4,5°C à 25° C. Chaque ville pilote s’est vue allouer un budget allant de 51 à 77 millions d’euros***, essentiellement financé par des partenariats public-privé.
 
Dans un premier temps, le programme identifie les défis techniques, réglementaires, institutionnels, citoyens et financiers qui se posent durant son déploiement. Des recommandations suivent, adaptées à chaque niveau de gouvernance (local, provincial et national).
 
 
* Water, MDPI, Volume 9, issue9 (28 août 2017). Auteurs : Hui Li,  Liuqian Ding,  Minglei Ren, Changzhi Li and Hong Wang / State Key Laboratory of Simulation and Regulation of Water Cycle in River Basin, China Institute of Water Resources and Hydropower Research, Beijing 100038, China ; Research Center on Flood and Drought Disaster Reduction of the Ministry of Water Resources, Beijing 100038, China
 
** L’approche écosystémique met en oeuvre une méthode de gestion où les terres, l’eau et les ressources sont intégrées afin de favoriser la conservation et l’utilisation durable des ressources naturelles.
 
*** Entre 400  et  600 millions de yuans (CNY)

© Mark Schiefelbein / AP / SIPA