Santé et Sécurité

Semaine Santé Sécurité au travail : le défi des générations

En amont de sa semaine internationale de la santé et sécurité au travail 2018, le Groupe a lancé un concours de création visuelle destiné aux enfants de collaborateurs âgés de 3 à 17 ans. Objectif : s’appuyer sur les liens familiaux pour accroître l’impact de la démarche de sensibilisation.

Une approche originale, qui renouvelle les codes habituellement utilisés dans le domaine de la prévention santé et sécurité au travail.


Santé et Sécurité

Santé et Sécurité


Santé et Sécurité

Santé et Sécurité


Santé et Sécurité

Santé et Sécurité


Santé et Sécurité

Santé et Sécurité


Santé et Sécurité

Santé et Sécurité


Santé et Sécurité

Santé et Sécurité


Santé et Sécurité

Santé et Sécurité

« Mon pari d’avenir » un concours très organisé pour les 3 à 17 ans.

Le concours de création visuelle lancé par Veolia auprès des enfants de collaborateurs de Veolia au printemps 2018 avait pour slogan : « Agir pour un meilleur avenir. »

Inscrits dans 3 catégories d’âges, les enfants participants devaient répondre à une question bien précise :

• Pour les plus petits (3 à 6 ans) : quelle protection faut-il pour mes parents ? Le gagnant voit sa création reproduite sur un T-shirt : il sera l’emblème de la semaine internationale ;
 

Tee-shirt

• Pour les 7 à 12 ans : que font mes parents pour travailler en toute sécurité ? La création du lauréat illustrera l’affiche de l’évènement.

Affiche

• Enfin pour les 13-17 ans : qu’est-ce que représente la sécurité au travail ? Le lauréat devait imaginer la mascotte de la santé et sécurité du Groupe .

Mascotte

Des lots seront par ailleurs attribués aux trois premiers lauréats de chaque catégorie.

Une politique efficace de santé et de sécurité au travail se juge à l’aune d’un indicateur clé : le taux de fréquence des accidents. Chez Veolia, celui-ci est de 10 % en moyenne, en diminution constante depuis 10 ans, pour l’ensemble de ses activités dans le monde. Cette performance est autant le fruit de l’engagement du Président-Directeur général du Groupe que le résultat des partenariats tissés avec des organisations telles que le Bureau International du travail (BIT), qui permettent de mieux appréhender les risques collectifs et de proposer des normes et des process communs. Elle est aussi due à une profonde prise de conscience par les collaborateurs du Groupe de la nécessité de respecter ces règles.

Chez Veolia, la démarche santé et sécurité repose sur 5 piliers :

  • impliquer l’ensemble de la ligne managériale ;
  • améliorer la gestion des risques santé et sécurité ;
  • améliorer la communication et le dialogue ;
  • former et impliquer tous les collaborateurs ;
  • suivre et contrôler la performance prévention santé et sécurité.

Pour soutenir cette démarche, des outils de management ont été développés par le Groupe sous le logo « AlwaysSafe ». Ils permettent aux managers de développer et d’améliorer leur stratégie autour de la culture sécurité et à chaque collaborateur de s'approprier les bons gestes.

“Agir pour un meilleur avenir”

Pour la 4ème année consécutive, Veolia organise du 17 au 21 septembre 2018 sa semaine internationale de la santé et sécurité, sous le slogan : Agir pour un meilleur avenir. Une formule qui éclaire une double conviction du Groupe, soulignée par Nuno Marques Peiriço, directeur adjoint Santé et Sécurité en charge de la performance et des audits :

« il nous faut agir dans la continuité ; non seulement dans la vie du collaborateur, mais aussi de façon à garantir un meilleur environnement de travail pour les générations futures ».

Penser l’avenir des salariés du Groupe en termes de protection physique amène l’entreprise à se soucier des prochaines générations « de façon à ne plus exposer les plus jeunes aux risques subis par les générations précédentes ».

Si par le passé, l’investissement en matière de santé et de sécurité a beaucoup porté sur les moyens,

« il faut plutôt aujourd’hui aider la personne à bâtir sa propre culture du risque et de prévention santé. La compréhension des habitudes et des comportements individuels, qui trouvent racine au sein de la cellule familiale du collaborateur, est au cœur de notre approche sécuritaire et préventive », insiste Nuno Peiriço.

Une approche qui donne tout son sens au grand concours de dessin initié par Veolia, mobilisant non plus seulement les collaborateurs mais aussi leur famille.

Mobiliser les enfants, pour mieux sensibiliser les parents

Lancé en mars 2018, le concours créatif international « Mon pari d’avenir » (voir ci-contre) a invité les enfants des collaborateurs à réaliser un dessin, illustrant le travail de leurs parents, la santé et la sécurité au travail. Plus de 10 000 dessins ont été envoyés, puis présélectionnés, dans trois catégories d’âges. Les trois lauréats, sélectionnés par le Comité exécutif du Groupe, ont pu alors voir leur création visuelle “prendre corps” sur trois supports : un T-shirt pour la catégorie des 3-6 ans, une affiche pour les 7-12 ans, et une mascotte pour les 13-17 ans.

« J’ai pu apprécier la différence des regards portés sur les parents en fonction de l’âge de l’enfant, poursuit Nuno Peiriço. Pour les plus jeunes, l’image indifférenciée de la famille protectrice ; concernant la catégorie intermédiaire, la marque d’une relation plus appuyée avec les parents, perçus comme des héros qui protègent. A partir de 13 ans, la prime à la technologie, à l’innovation, est évidente, » conclut le directeur adjoint Santé-Sécurité du Groupe.

En participant au concours « Mon pari d’avenir », les enfants des collaborateurs Veolia auront assurément contribué à développer une meilleure culture de la sécurité et de la prévention santé chez leurs parents. Rien de plus efficace que le regard de son enfant pour acquérir le réflexe qui sauve ou adopter des règles de vie plus saines. Au bénéfice de tous.

Chiffres clés

> 41 pays
> plus de 10.000 dessins
> 123 dessins présélectionnés / 9 finalistes / 3 lauréats

Retrouvez l'intégralité des contenus du dossier du mois

Pour aller plus loin