Return to my selection
19 mars 2019

La transition écologique est en marche : la preuve par 10

Le Fonds mondial pour la nature (World Wildlife Fund), associé à la Banque de France, fait la démonstration que l’économie verte n’est plus seulement une option crédible pour rendre la planète plus viable, mais apparaît aussi comme le meilleur choix économique. 2019 marquera un tournant décisif dans sa mise en œuvre définitive.

L’étude, d’une trentaine de pages*, que vient de publier le WWF, montre que : 
1- La rentabilité du charbon décline à grands pas : en Chine par exemple, la construction de 151 centrales à charbon a été annulée car leur rentabilité à terme n’est plus assurée.
2- Les investisseurs privilégient les énergies vertes au détriment des énergies fossiles. En 2017, les investissements dans les énergies renouvelables (280 milliards de dollars), dépassent ceux dans les énergies fossiles (103 milliards de dollars).
3- Après l’accord de Paris, les subventions des pouvoirs publics en faveur des énergies fossiles ont fondu de moitié (270 milliards de dollars) par rapport à 2013 (550 milliards de dollars).
4- Le changement climatique est de plus en plus intégré comme un risque financier pesant sur les portefeuilles des investisseurs. 287 d’entre eux, représentant 100 000 milliards de dollars d’actifs, soutiennent les recommandations du groupe de travail sur la transparence des risques financiers (TCFD**). Près de la moitié du marché mondial des réassureurs se désinvestit des actifs liés au charbon.
5- Plus de 500 entreprises dans le monde se sont engagées à aligner leur stratégie climatique au regard de l’objectif d’un réchauffement planétaire limité à +2°C fixé par l’accord de Paris.
6- L’économie verte créera 18 millions d’emplois dans le monde d’ici à 2030.
7- Le prix de l’électricité issue des énergies renouvelables ne cesse de baisser. Le coût du stockage par kilowattheure a chuté de 70 % entre 2010 et 2016.
8- Entre 2017 et 2018, les ventes mondiales de véhicules électriques ont bondi de 66 %. D’ici à 2040, 33 % de la flotte automobile mondiale devrait être électrique.
9- Le marché des produits alimentaires biologiques dans l’Union européenne frôlait les 35 milliards d’euros en 2016 (7 milliards en 2000), créant une fois et demie plus d’emplois que le secteur des denrées conventionnelles.
10- Enfin, sur le plan de l’économie circulaire, l’étude précise que la transition écologique permettrait de créer 2 millions d’emplois, d’obtenir des gains de productivité et de générer 1 800 milliards d’euros de bénéfices d’ici à 2030. 
 
* « 10 SIGNALS: evidence the green economy is underway. Risk or opportunity: the state of the Planet brings societies at a crossroads.»  © WWF, 2019
** (Task Force on Climate-related Financial Disclosures)

 
© Frédéric Sierakomski / SIPA