Return to my selection
6 décembre 2018

Espagne : un décret-loi royal pour accélérer la transition énergétique

Avec l’adoption de ce décret par le parlement fin octobre, le gouvernement de Pedro Sánchez ambitionne de développer les énergies renouvelables, et particulièrement l’énergie solaire, en supprimant la « taxe sur le soleil » (impuesto al sol). En vigueur depuis 2012, celle-ci était un frein considérable au déploiement du photovoltaïque dans le pays.

Les principales mesures du décret-loi royal permettront d’encourager l’autoconsommation d’électricité en simplifiant les procédures administratives et de réduire la pauvreté énergétique qui touche 4,6 millions de personnes* dans ce pays. D’autres mesures sont liées aux objectifs de l’Union européenne en matière d’énergie**.
 
L’élimination de la taxe solaire est l’annonce phare de cette loi. En taxant de 7 % tout foyer disposant d’une installation solaire, elle était un frein au développement de cette énergie renouvelable. 
 
Parmi les points principaux figurant dans le décret-loi : 
            - Expansion du bonus social électrique
            - Bonus social pour le chauffage
            - Mesures de protection des consommateurs
            - Impulsion du véhicule électrique
            - Modération des prix de l’électricité
            - Respect des objectifs en matière d’énergies renouvelables.
 
 
*source « L’Espagne élimine la taxe solaire », DéniaActu.com
 
**Objectifs de l’UE pour 2020 : réduction de 20 % d’émissions de gaz à effet de serre par rapport au niveau de 1990 (moins 40 % en 2030), hausse de 20 % d’énergies renouvelables (27 % en 2030) et de 20 % d’efficacité énergétique (de 27 à 30 % en 2030). Source europa.eu 

 

© Rex Features - SIPA