Return to my selection
2 janvier 2020

Ecosse : l’industrie pétrolière et gazière de la Mer du nord doit mieux financer la transition énergétique

Le gouvernement écossais demande à ce secteur d’activité de mettre les bouchées doubles pour parvenir à une économie nationale bas carbone dès que possible, et totalement décarbonée dès 2045.

La Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, souhaite une plus grande implication du secteur pétrolier et gazier d’Aberdeen, la « capitale européenne du pétrole offshore », dans le financement de la transition énergétique : « au moins 1 Md£ (1,16 Md€) des recettes de ce secteur d’activité devrait être consacré à cette transition, » déclare la cheffe du Parti national écossais (Scottish National Party, SNP). 

 

Une prise de parole motivée par les prévisions financières concernant ce secteur, établies par le bureau des responsabilités budgétaires (Office for Budget Responsibility, OBR**). Cette instance table sur 8,5 Md£ (9,91 Md€) de recettes dans les cinq années à venir. « Autant de liquidités qui devraient être, en totalité, mises au service de la lutte contre le dérèglement climatique, » martèle encore la Première ministre.

 

Le gouvernement écossais, dirigé depuis 2007 par le SNP, s’est doté progressivement d’une législation contraignante* pour atteindre le zéro émission de carbone dès 2045. Le Parlement britannique, lui, ambitionne le même objectif…mais pour 2050. 

 

Depuis l’entrée en vigueur de la loi,  l’Écosse apparaît donc comme le bon élève européen en matière de lutte climatique : à l’été 2019, cette quatrième nation constitutive du Royaume-Uni a atteint un record dans la production éolienne, suffisamment pour doubler la capacité d’alimentation des habitations sur son territoire durant six mois.

 

 

*La loi sur le changement climatique a été adoptée en 2009 par le Parlement écossais. (Scottish Climate change Bill, source, Scottish Parliament. 

 

**l’OBR est une institution publique indépendante chargée de fournir des données, des analyses et des prévisions sur les finances publiques du Royaume-Uni. Elle a été crée en 2010 à l’initiative du trésor public.