Return to my selection
14 mars 2018

Transition énergétique et mobilité : les grandes tendances en 2018

Selon Bloomberg New Energy Finance, le déploiement des énergies propres et le développement de la mobilité électrique intelligente seront les moteurs de la transition énergétique en 2018. Les investissements se maintiendront à un niveau élevé, majoritairement dans les domaines de la production de véhicules électriques, des énergies solaire et éolienne et des batteries.

Selon Angus Mc Crone, rédacteur en chef de Bloomberg New Energy Finance (BNEF), en 2018 :
 
1 – 330 milliards de dollars seront investis dans les énergies propres. Malgré une légère diminution par rapport à 2017 (333,5 milliards), la tendance à la hausse des investissements se confirme dans la durée, avec une progression de 7% par rapport à 2015.
 
2 – Dans le monde, les installations en énergie solaire atteindront  une puissance de  107 GW**, essentiellement grâce à leur déploiement en Afrique, en Amérique latine, dans le Sud-Est asiatique et au Moyen-Orient. La puissance en énergie solaire mondiale était estimée à 98 GW en 2017.
 
3 - L’éolien progressera également de 59 GW par rapport à 2017, principalement en Chine et en Amérique latine pour l’éolien terrestre (onshore), et aux États-Unis, aux Pays-Bas, en Allemagne et de nouveau en Chine pour  l’éolien marin (offshore).
 
4 – Le prix des batteries poursuivra sa baisse en dépit d’une pression maintenue sur le prix du cobalt (+129% en 2017) et du carbonate de lithium (+12% en 2017). Une baisse de 10 à 15% rendue possible grâce aux économies d’échelle liées à  un dimensionnement plus imposant des packs batteries et à l’amélioration desperformances (augmentation de la densité énergétique de 5 à 7%).
 
5 – On devrait franchir le seuil dele 1,5 million de véhicules électriques vendus dans le monde, la Chine représentant à elle seule la moitié des ventes mondiales. Les ventes de véhicules électriques en Allemagne doubleront. La berline électrique Tesla, dotée d’un système de conduite autonome, devrait atteindre près de 300 000 voitures vendues en Amérique du Nord à la fin de l’année 2018.

 

© Allili Mourad - SIPA