Thermo-valorisation, le pari de mexico

Le 7 septembre, le maire de Mexico Miguel Ángel Mancera Espinosa a posé la première pierre de la future usine de valorisation énergétique des déchets de la ville, en présence de nombreuses autorités. Construite par Veolia, cette installation est la première du genre en Amérique latine et se veut une référence technologique dans le monde entier.
Au terme des travaux, prévu en 2020, 1,6 million de tonnes de déchets ménagers, soit un tiers des déchets de la mégapole, y seront traités et valorisés en énergie verte. Les 965 GWh électriques produits chaque année alimenteront le métro de la ville et couvriront 100 % de ses besoins.
 

En savoir plus :
> A Mexico, Veolia va construire et gérer l’une des plus grandes unités de valorisation énergétique de déchets au monde et la première d’Amérique Latine
> La première pierre de l’usine de valorisation énergétique des déchets ménagers de Mexico vient d’être posée

Retrouvez l'intégralité des contenus du dossier du mois